Yves Veyrier (FO) : "Le dialogue social n’est pas considéré à sa juste mesure"

Invité sur le plateau du Soir 3, le secrétaire général de Force ouvrière Yves Veyrier a notamment réagi au sujet du grand débat national.  

Voir la vidéo
FRANCE 3

Vendredi 11 janvier, le Premier ministre reçoit les syndicats pour évoquer le sujet du grand débat national, qui s’étalera jusqu’au milieu du mois de mars 2019. La CGT et Solidaires n’iront pas, au contraire de FO, dont le secrétaire général Yves Veyrier est sur le plateau du Soir 3. Il réagit à cette actualité.  "Le Premier ministre nous invite dans le cadre du grand débat, explique-t-il. Donc je vais aller dire ce que nous on pense, si débat il doit y avoir avec les syndicats, c’est le dialogue social. Or, le problème auquel on est confrontés depuis trop longtemps, c’est que le dialogue social n’est pas considéré à sa juste mesure et sur bien des questions, y compris celles qui sont mises comme thèmes de ce débat."

"Quelle sera la prise en compte de ce grand débat ?"

"De longue date, nous avons dit ce que nous pensons, par exemple sur le service public ou sur la fiscalité, précise le syndicaliste. Depuis longtemps, Force ouvrière estime nécessaire de refonder l’impôt, de le rendre plus progressif." Relancé, Yves Veyrier a ensuite poursuivi : "Je pense qu’il revient aux pouvoirs publics, à l’exécutif, de s’adresser aux citoyens. (…) La question posée aujourd’hui c’est : ‘quelle sera la prise en compte de ce grand débat ?’"  

Le JT
Les autres sujets du JT
Yves Veyrier lorsd\'une conférence de presse après son élection à la têt de FO le 22 novembre 2018. 
Yves Veyrier lorsd'une conférence de presse après son élection à la têt de FO le 22 novembre 2018.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)