Jura : lueur d'espoir pour la fonderie MBF

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Jura : lueur d'espoir pour la fonderie MBF
franceinfo
Article rédigé par
F. Vallet, P.-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

Les ouvriers de la fonderie MBF de Saint-Claude (Jura) sont dans l'incertitude. Le tribunal de commerce de Dijon (Côte-d'Or) n'a pas validé mardi 25 mai l'unique offre de reprise. Mais l'espoir demeure. Décision le 15 juin.

Les ouvriers de la fonderie MBF de Saint-Claude (Jura) espéraient une décision favorable à la reprise de leur travail au plus vite. Mais le tribunal de commerce de Dijon (Côte-d'Or) n'a pas validé mardi 25 mai l'unique offre de reprise de l'entreprise. "Je suis triste, parce que je suis toute seule, j'ai qu'un salaire, et c'était celui-là", commente une salariée.

Un montage public-privé pour sauver MBF

Depuis près de deux mois, les 280 salariés se mobilisent pour sauver leur fonderie : manifestations, grèves... Désespérés, ils ont menacé, en cas de fermeture, de faire sauter l'usine avec des bonbonnes de gaz. Quatre salariés avaient même entamé une grève de la faim. Mais mardi soir, nouveau coup de théâtre : la région Bourgogne-Franche-Comté a proposé d'entrer au capital de la fonderie. Sa part ne pourrait dépasser les 33%. Emmanuel Macron aurait donné son aval pour un montage public-privé. Un nouvel appel aux repreneurs est donc lancé. La décision du tribunal de commerce tranchera le 15 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syndicats

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.