Soldes : le début de la fin ?

Les soldes ont commencé mercredi 27 juin. Les enseignes doivent écouler un stock important, mais on est loin de la frénésie d'il y a quelques années. Les soldes ne sont plus un événement qu'on attend toute l'année pour réaliser de bonnes affaires.

France 3

Une cinquantaine de personnes attendent calmement l'ouverture d'un magasin. Les clients se sont habitués aux promotions : dans ce grand magasin parisien, depuis le début de l'année il y a eu deux semaines de ventes privées et huit jours de promotions. "Maintenant, on sait très bien que le prix peut rapidement diminuer de 15%" explique une cliente. Résultat, en France, aujourd'hui, 20% des vêtements sont vendus en soldes contre 27% en promotion.

Des soldes plus courts

Dans une boutique de quartier, la clientèle est bien différente. "Les soldes ne sont pas une priorité, car je ne vais pas vers de grandes marques", explique une cliente. La gérante de la boutique essaie de pratiquer des petits prix toute l'année et les soldes lui permettent de vider ses stocks : "On n’attend pas les soldes pour rentabiliser et on évite les ventes privées au maximum". Les soldes d'été dureront jusqu'au 7 août, mais dès l'année prochaine, elles passeront de six à quatre semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passantes devant des vitrines à Paris le 10 janvier 2018.
Des passantes devant des vitrines à Paris le 10 janvier 2018. (LEON TANGUY / MAXPPP)