Cet article date de plus de six ans.

Roundup, Nutella, Total : quand Royal s'en prend aux marques

"Il faut arrêter de manger du Nutella", a déclaré Ségolène Royal lundi 15 juin sur Canal+. Ce n'est pas la première fois qu'elle attaque frontalement une marque ou une multinationale. Trois exemples.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Ségolène Royal, le 9 juin 2015. (MLADEN ANTONOV / AFP)

Appel à l'interdiction du Roundup dimanche 15 juin, puis au boycott du Nutella lundi 16 juin... La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, s'en est pris à plusieurs reprises à des marques, ou, plus précisément, à des multinationales, soit au nom de la défense de l'environnement, soit au nom de l'intérêt du consommateur. En voici trois exemples.

"Il faut arrêter de manger du Nutella"

Ségolène Royal a appelé, lundi 15 juin, à boycotter la célèbre pâte à tartiner, accusée de contribuer à la déforestation de par son recours massif à l'huile de palme. 

"Il faut replanter massivement des arbres, parce qu'il y a eu une déforestation massive qui entraîne aussi du réchauffement climatique. Il faut arrêter de manger du Nutella, par exemple, parce que c'est de l'huile de palme", a déclaré la ministre, invitée du "Petit Journal" de Canal+. "Il faut qu'ils utilisent d'autres matières premières", a-t-elle souligné, évoquant les "dégâts considérables" causés par les besoins en huile de palme. La marque s'est défendue en affirmant "avoir pris de nombreux engagements (...) concernant son approvisionnement en huile de palme".

 "J'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le Roundup"

Invitée dimanche 14 juin sur France 3, Ségolène Royal déclare que "la France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides". Pas seulement dans les vignes, mais aussi "dans les jardins""Je vous annonce que j'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le Roundup de Monsanto", déclare-t-elle

Mardi 16 juin, elle confirme son intention d'interdire dès le 1er janvier 2016 la vente en libre-service aux particuliers des désherbants contenant du glyphosate. Synthétisé par Monsanto dans les années 1970, le principal ingrédient du Roundup est l'herbicide le plus utilisé au monde et le plus souvent retrouvé dans l'environnement. C'est pourquoi le Centre international de recherche sur le cancer l'a classé "cancérogène probable" à la fin mars. De son côté, Monsanto s'estime "stigmatisé".

"Il suffirait de reprendre la moitié des superprofits de Total pour les transformer en chèques de 300 euros"

En 2008, l'ancienne candidate à la présidentielle de 2007 s'en était pris, cette fois, aux superprofits de Total. "Je trouve le gouvernement particulièrement inerte" sur la flambée des prix du pétrole et ses conséquences sur le pouvoir d'achat, avait estimé Ségolène Royal le 15 juillet sur France Inter, citée par Le Figaro.

 "Il suffirait de reprendre la moitié des superprofits de Total pour les transformer en chèques de 300 euros", qui pourraient être "donnés aux familles et aux retraités", afin "qu'ils puissent remplir leurs cuves pour cet hiver", avait-elle alors suggéré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.