Réveillon de Noël : les restaurateurs concoctent des plats à emporter

Un Noël particulier se prépare cette année. Certains restaurateurs ont choisi de réorganiser leur activité afin d'accompagner les clients pour le réveillon.   

France 2

Dès 6 heures 30 du matin, c'est l'effervescence au Bouillon Pigalle, à Paris : 200 menus de fête à 10 euros doivent être préparés. Pour les fêtes, le traditionnel "œuf mayo" est habillé d'une mayonnaise à la truffe. Le plat principal est quant à lui composé d'un suprême de volaille farci aux marrons. Cette année, la dégustation dans le restaurant est impossible ; le menu est à emporter. Même la traditionnelle bûche de Noël se retrouve tranchée ; une première en 34 ans pour le chef pâtissier Stéphane Walus, pour qui c'est un crève-cœur : "On fait de la pâtisserie sous cloche, maintenant."

Un repas à distance difficile à gérer

Dans un autre restaurant parisien, Le Fitzgerald, le menu est plus gastronomique. Des chefs cuisiniers préparent six plats pour 85 euros ; un menu conçu pour être à la fois élaboré et facile à finir chez soi à l'aide de fiches recettes. Ce repas à distance est difficile à digérer pour les chefs. "On n'a plus ce rapport que l'on avait avec nos clients. [...] Ce qui nous fait rêver, c'est tout simplement l'étincelle qu'il y a dans les yeux des clients quand ils goûtent quelque chose", déplore Lucas Felzine, chef cuisinier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une assiette en train d\'être dressée dans la cuisine d\'un restaurant (illustration).
Une assiette en train d'être dressée dans la cuisine d'un restaurant (illustration). (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)