Retraites : Édouard Philippe dégaine le 49.3

Samedi 29 février, aux alentours de 17h30, Édouard Philippe a déclenché la procédure du 49.3 devant l'Assemblée nationale. Il engage donc la responsabilité de son gouvernement pour une adoption sans vote de la réforme des retraites.

franceinfo

Samedi 29 février, 17h30 à l'Assemblée nationale. Comme depuis 13 jours, les députés débattent de la loi sur les retraites quand, soudainement, Édouard Philippe monte à la tribune. Quelques phrases d'introduction et la couleur est annoncée. "Conformément à l'article 49.3 de la Constitution de 1958 et après en avoir obtenu l'autorisation du Conseil des ministres, j'ai décidé d'engager la responsabilité du gouvernement pour le projet de loi instituant un système universel de retraite", a lancé le Premier ministre devant les députés.

À gauche comme à droite, on dénonce la méthode et ses effets

Tollé dans les rangs de l'opposition, car l'article 49.3 permet de faire adopter la réforme des retraites sans vote et met fin au débat sur le texte en première lecture. À gauche comme à droite, on dénonce la méthode et ses effets. Le Premier ministre justifie son choix en évoquant la stratégie d'obstruction menée, selon lui, par une partie de l'opposition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de la séance de questions au gouvernement, le 25 février 2020 à l\'Assemblée nationale.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de la séance de questions au gouvernement, le 25 février 2020 à l'Assemblée nationale. (LUDOVIC MARIN / AFP)