Retraites : deux Français sur trois estiment que le gouvernement ne parviendra pas à mener une réforme d’envergure, selon un sondage

Seuls les sympathisants de La République en marche font confiance au gouvernement, selon une enquête Odoxa-Dentsu consulting pour "Le Figaro" et franceinfo.

Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux Retraites, le 5 septembre 2019.
Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux Retraites, le 5 septembre 2019. (THOMAS PADILLA / MAXPPP)

Deux tiers des Français (67%) estiment que le gouvernement ne parviendra pas à mener une réforme d’envergure concernant les retraites, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour Le Figaro et franceinfo publié jeudi 5 septembre. Seuls les sympathisants de La République en marche (76%) font confiance au gouvernement.

Deux Français sur trois estiment que le gouvernement ne parviendra pas à mener une réforme d’envergure, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour \"Le Figaro\" et franceinfo publié jeudi 5 septembre 2019.
Deux Français sur trois estiment que le gouvernement ne parviendra pas à mener une réforme d’envergure, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour "Le Figaro" et franceinfo publié jeudi 5 septembre 2019. (FRANCEINFO)

Les Français ne semblent donc pas faire confiance au gouvernement pour réformer le système des retraites, et ce bien qu'ils décrient le système actuel. Ce dernier ne permet pas de bénéficier d'une retraite correcte selon une grande majorité des personnes sondées (72%). Ce système est jugé injuste (79%), pas viable (79%), trop complexe (68%), mal adapté aux parcours professionnels actuels (74%). Dans le détail, 83% des sondés qui jugent le système injuste perçoivent moins de 1 500 euros par mois. Du côté des retraités en revanche, qui sont les concernés du moment, 41% des sondés expriment un jugement positif sur le système.

Consultation citoyenne

Le gouvernement va lancer dès le mois de septembre une consultation citoyenne sur le rapport Delevoye, sur le modèle du grand débat, avant de proposer le projet de loi. Pour 61% des sondés, cette grande concertation est surtout une stratégie politique pour désamorcer les contestations.

Ce sondage Odoxa-dentsu consulting pour Le Figaro et franceinfo a été réalisé les 4 et 5 septembre 2019 sur internet, auprès d'un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.