Le brief politique, France info

La consultation citoyenne sur la réforme des retraites se fera en format "mini grand débat national"

Le gouvernement va lancer dès le mois de septembre une consultation citoyenne sur le rapport Delevoye, sur le modèle du grand débat, mais en version 'light'.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuel Macron lors d\'un débat à Pessac (Gironde), le 28 février 2019.
Emmanuel Macron lors d'un débat à Pessac (Gironde), le 28 février 2019. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Quelle forme prendra la nouvelle consultation sur la réforme des retraites, voulue par Emmanuel Macron ? Ce sera comme le grand débat, mais en modèle réduit, selon les informations de franceinfo.

Le Premier ministre va d’abord en parler aux partenaires sociaux, qu’il reçoit jeudi 5 septembre et vendredi 6 septembre pour discuter du rapport Delevoye. Edouard Philippe aura besoin d’eux puisque, d’après une ministre, les syndicats seront sollicités pour organiser des débats. Il y en aura aussi dans les mairies ou dans les locaux d’associations. Mais pas question de reproduire les 10 000 réunions du grand débat national, car cela a couté cher : 12 millions d’euros.

Plateforme internet

La consultation se fera essentiellement sur une nouvelle plateforme internet. Pas question non plus de consulter les Français sur l'ensemble du système de retraites. Cette fois, les questions porteront sur des points précis du rapport Delevoye. "Il a déjà fait la concertation, explique cette ministre, on ne va pas tout reprendre".

Les Français seront donc consultés dès le mois de septembre et jusqu’en décembre sur les nouveautés préconisées par le haut-commissaire. Par exemple, les nouveaux droits dès le premier enfant, mais aussi sur les aspects qui font débat, comme cette idée d’un âge pivot à 64 ans.

Emmanuel Macron lors d\'un débat à Pessac (Gironde), le 28 février 2019.
Emmanuel Macron lors d'un débat à Pessac (Gironde), le 28 février 2019. (NICOLAS TUCAT / AFP)