Retraites : après le recours au 49.3, les opposants à la réforme se mobilisent

En pleine crise de Covid-19, Édouard Philippe a déclenché la procédure de 49.3 samedi 29 février. Des centaines d'opposants à la réforme des retraites se sont rassemblés devant l'Assemblée nationale.

FRANCE 2

Le 49.3 ne passe pas. Après l'annonce d’Édouard Philippe de recourir à cet article pour faire passer son texte, des opposants à la réforme des retraites se sont rassemblés samedi 29 février devant l'Assemblée nationale. D'autres mobilisations de moindre ampleur ont également été observées à Toulouse (Haute-Garonne), Bordeaux (Gironde) et Lille (Nord). Au Havre (Seine-Maritime), la permanence d’Édouard Philippe, candidat à la mairie, a été taguée.

Réunir 58 signatures pour valider la motion de censure

Côté syndicat, Laurent Berger estime que "le gouvernement vient de faire le choix du 49.3, mais pas encore celui de la justice sociale". La CGT promet une réaction à la hauteur et FO dit réfléchir à de nouvelles actions. À l'Assemblée nationale, les opposants de droite comme de gauche s'organisent pour réunir les 58 signatures nécessaires au dépôt d'une motion de censure avant dimanche 1er mars au soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
La permanence d\'Edouard Philippe au Havre a été caillassée et taguée, le 29 février 2020.
La permanence d'Edouard Philippe au Havre a été caillassée et taguée, le 29 février 2020. (NATALIE CASTETZ / AFP)