Réforme des retraites : un départ à 64 ans sous conditions "est inacceptable", réagit la CFDT

Le report de l'âge de la retraite, c'est la "ligne rouge", rappelle Yvan Ricordeau, secrétaire national CFDT, qui accuse Emmanuel Macron de rechercher "plus le compromis politique que le compromis social".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Yvan Ricordeau, secrétaire national CFDT, le 19 avril 2022. (MYLENE DEROCHE / MAXPPP)

Yvan Ricordeau, secrétaire national CFDT, en charge des retraites, a affirmé jeudi 27 octobre sur franceinfo que la proposition d'Emmanuel Macron de reporter l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans à condition d'un allongement de la durée de cotisation "est inacceptable".

L'objectif du gouvernement est toujours de reporter l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans, mais le chef de l'État a donné un signe d'ouverture mercredi soir en se disant pas opposé à la retraite à 64 ans sous conditions. "C'est inacceptable pour la CFDT. On le dit depuis de nombreuses semaines. C'est une position constante, y compris sur les précédentes réformes, la CFDT est opposée à un report de l'âge légal, parce que c'est la mesure qui est la plus injuste vis-à-vis des salariés", explique-t-il. "Ça a toujours été une ligne rouge", ajoute-t-il.

Inquiétude sur les carrières longues

Yvan Ricordeau se dit très inquiet par les propos d'Emmanuel Macron sur les carrières longues : "Il a murmuré la perdurance du système des carrières longues, mais en le réaménageant au vu de l'augmentation de l'âge. Ce qui veut dire qu'une nouvelle fois, c'est les salariés qui ont commencé le plus jeune à travailler qui vont payer le plus dans cette réforme", a-t-il dénoncé.

Selon lui, le président de la République "recherche plus le compromis politique que le compromis social". La CFDT va continuer cependant de participer aux concertations, car "c'est le boulot d'un syndicaliste d'essayer d'arracher le maximum d'avancées", dit-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme des retraites 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.