Réforme des retraites : FO, Solidaires et Sud Ratp rejoignent l'Unsa-RATP pour un "lundi noir" dans le métro et le RER en Ile-de-France le 17 février

Les trois syndicats ont décidé, vendredi 7 février, de rejoindre le mot d'ordre initié par l'Unsa-RATP quelques jours plus tôt.

L\'accès à la ligne 7, à la station Château-Landon, est fermé en raison de la grève contre la réforme des retraites, le 29 décembre 2019, à Paris.
L'accès à la ligne 7, à la station Château-Landon, est fermé en raison de la grève contre la réforme des retraites, le 29 décembre 2019, à Paris. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)

Après l'Unsa-RATP, c'est FO, Solidaires et Sud Ratp qui appellent à un "lundi noir" dans le métro et le RER franciliens, le lundi 17 février. Une date qui ne doit rien au hasard, puisqu'il s'agit du premier jour de l'examen du projet de réforme des retraites en séance à l'Assemblée nationale.

Dans un communiqué publié vendredi 7 février, les quatre syndicats appellent le gouvernement à "entendre la revendication légitime des agents de la RATP et de tout(e)s les salarié(e)s en lutte, à savoir le retrait du projet de système de retraites par points".

Les conducteurs du métro parisien et des RER de la RATP ont entamé leur grève contre la réforme des retraites le 5 décembre. Ils avaient voté le 17 janvier dans la plupart de leurs assemblées générales la suspension du mouvement de grève afin de "reprendre des forces" avant de se mobiliser à nouveau le 24 janvier, jour de la présentation du projet de réforme en Conseil des ministres.