Réforme des retraites : l'Unsa-RATP, premier syndicat dans les transports parisiens, annonce la suspension de la grève lundi sur une majorité de lignes

"Une majorité d'assemblées générales" a décidé de "réorienter" le mouvement à partir de lundi. Le syndicat appelle tout de même samedi, dans un communiqué, à poursuivre le combat contre la réforme des retraites.

Les quais d\'une station du métro parisien le 10 janvier 2020, lors d\'un mouvement de grève à la RATP.
Les quais d'une station du métro parisien le 10 janvier 2020, lors d'un mouvement de grève à la RATP. (MARTIN BUREAU / AFP)

Après 45 jours de grève illimitée dans les transports d'Ile-de-France, le mouvement est sans doute à un tournant : dans un communiqué, samedi 18 janvier, l'Unsa-RATP annonce qu'une "majorité d'assemblées générales du réseau ferré" a décidé la fin de la grève illimitée à partir de lundi, pour se "réorienter" vers "une autre forme d'action" contre la réforme des retraites.

Cette annonce ne signifie pas pour autant la fin totale de la grève. Le secrétaire général du pôle traction du syndicat, Laurent Djebali, affirme au Parisien que les assemblées générales de trois lignes ont décidé de "maintenir la grève illimitée". Il s'agit, précise-t-il à l'AFP, du RER B et des lignes 5 et 13, dont le trafic devrait rester perturbé lundi. Celui-ci s'était amélioré depuis plusieurs jours, mais restait réduit, samedi, sur une grande partie du réseau.

"Reprendre des forces"

Dans son communiqué, l'Unsa-RATP explique que cette suspension du mouvement a pour but de "reprendre des forces", et ne remet pas en cause son opposition au projet de réforme : "Le gouvernement doit comprendre que la conviction et la détermination des salariés de la RATP demeurent intactes". Le syndicat appelle à se mobiliser dans le cadre "des mobilisations interprofessionnelles", dont la prochaine est annoncée pour le vendredi 24 janvier.