Paris : les pompiers obtiennent gain de cause après leur manifestation

Mardi 28 janvier, les pompiers manifestaient pour dénoncer notamment leurs conditions de travail. Le gouvernement a entendu leurs revendications.

FRANCE 3

L'image est inhabituelle. On y voit mardi 28 janvier, des heurts éclater entre policiers et pompiers. C'était à Paris pendant la manifestation de centaines de pompiers venus de toute la France. Un cortège émaillé par des incidents. Les forces de l'ordre ont utilisé des lanceurs d'eau et du gaz lacrymogène pour disperser la foule. Ils demandaient notamment la revalorisation de leur prime de feu, une sorte de prime de risque.

Deux bonnes nouvelles pour les pompiers

La journaliste Anaïs Bard affirme que les pompiers ont obtenu gain de cause à l'issue de leur mobilisation. "Dès la sortie de leur réunion avec le ministre de l'Intérieur, les représentants se sont rendus ici place de la Nation pour annoncer la bonne nouvelle. Les pompiers étaient descendus dans la rue pour réclamer l'augmentation de leur prime de feu, c'est chose faite. Ce complément de salaire qui est censé compenser la dangerosité de leur métier passe de 19 à 25%. Voilà de quoi satisfaire les syndicats d'autant que cette victoire s'accompagne d'une autre bonne nouvelle dans le dossier des retraites. Christophe Castaner s'est engagé à inscrire dans le projet de loi le droit pour les pompiers de partir dès l'âge de 57 ans à la retraite", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers manifestent à Paris, le 15 octobre 2019.
Des pompiers manifestent à Paris, le 15 octobre 2019. (MATHIAS ZWICK / HANS LUCAS / AFP)