Le renoncement d'Emmanuel Macron à sa retraite de président ne convainc pas

Emmanuel Macron va renoncer à sa retraite de président. Une annonce qui a suscité de vives réactions.

FRANCEINFO

Emmanuel Macron ne compte pas toucher sa retraite de président. Il fait l'impasse sur une pension mensuelle de plus 6 000 euros bruts qu'il aurait pu toucher toute sa vie dès la fin de son mandat. Selon la journaliste de franceinfo Siegrid de Misouard, certains députés n'ont pas hésité à fustiger cette annonce dimanche 22 décembre : "C'est une opération de communication" ; "Emmanuel Macron est pitoyable". Le Parti communiste relativise ce renoncement. "C'est un luxe que tout le monde ne peut pas se payer", affirme Fabien Roussel, secrétaire national du PCF.

Macron appelle de nouveau à la trêve

Pour Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, Emmanuel Macron ne doit pas perdre de vue les réelles préoccupations des Français. "Que le président renonce à l'un de ses privilèges, très bien. Mais la retraite des Français n'en est pas un. Le montant de leur pension doit leur être garanti sans nouvel allongement de leur durée de cotisations", déclare-t-il sur son compte Twitter. L'eurodéputé du Rassemblement national Gilbert Collard lui conseille de renoncer à son projet de retraites. Depuis Abidjan (Côte d'Ivoire) où il était en déplacement, Emmanuel Macron "réclame une pause et appelle les grévistes à respecter la vie des Français en cette période de Noël".

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 21 décembre 2019, à Abidjan (Côte d\'Ivoire). 
Emmanuel Macron, le 21 décembre 2019, à Abidjan (Côte d'Ivoire).  (LUDOVIC MARIN / AFP)