Grève du 6 décembre : Édouard Philippe reste déterminé

Alors que le pays a de nouveau été paralysé par un mouvement de grève massif vendredi 6 décembre, le Premier ministre Édouard Philippe a réaffirmé ses positions sur la réforme des retraites.

FRANCEINFO

Vendredi 6 décembre, une partie importante des Français a continué à faire grève pour montrer son opposition à la réforme des retraites. S'il entend les revendications, le Premier ministre Édouard Philippe compte bien aller au bout de ses idées. "Ses transformations, voulons-nous les faire brutalement dans l'urgence ou préférons-nous les mettre en place raisonnablement, sans brutalité alors que nous avons le temps ? C'est évidemment le choix qu'a fait le gouvernement", a-t-il déclaré.

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 7 décembre contre la réforme des retraites

Les régimes spéciaux toujours en danger

En ligne de mire de cette future réforme des retraites, la suppression des régimes spéciaux reste un objectif pour le gouvernement. "La très grande diversité des régimes actuels, des 42 régimes de retraite actuels, ne peut pas perdurer", a rappelé Édouard Philippe. Une rencontre doit avoir lieu lundi avec l'ensemble des organisations syndicales et patronales pour "clôturer le cycle de négociations sociales et de débats avec les Français."

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe, le 18 octobre 2019.
Edouard Philippe, le 18 octobre 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)