Cet article date de plus de six ans.

Les salariés du privé mitigés sur l'accord sur les retraites

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Les salariés du privé mitigés sur l'accord sur les retraites
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Vendredi 16 octobre, un accord a été trouvé sur les retraites complémentaires. Il sera entériné le 30 octobre prochain.

À partir de 2019 pour toucher la retraite à taux plein, les salariés du privé seront vivement encouragés à différer leur départ d'un an, c'est-à-dire à 63 ans. Plus de 18 millions de salariés sont concernés par cet accord qui doit être entériné le 30 octobre prochain. Certains salariés du privé interrogés au micro de France 3 sont prêts à cotiser jusqu'à 63 ans, pour obtenir une retraite complémentaire à 100%. "On s'y attendait à travailler plus longtemps pour financer les retraites, vu qu'il y a de plus en plus de personnes âgées et de moins en mois de personnes sur le marché de l'emploi", explique une jeune femme.

Malus de 10%

Avec l'accord conclu vendredi 16 octobre, ceux qui partiront à la retraite à 62 ans même s’ils auront suffisamment cotisé auront donc un malus de 10% en moins, les trois premières années. Tous ne sont pourtant pas d'accord pour partir à 63 ans et plus. "Je ne trouve pas ça normal parce que moi j'ai cotisé, je peux décider de quand je peux partir", explique une femme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.