Réforme de l'assurance chômage : des négociations tendues

Le régime des seniors ou les durées d'indemnisation sont autant de pistes pour combler les 4 milliards de déficit cette année. Les négociations reprennent au siège du Medef ce jeudi 28 avril.

FRANCE 3

La cinquième séance de négociation sur la réforme du chômage qui se tient jeudi 28 avril au siège du Medef se déroule dans une ambiance tendue. "Les syndicats sont vent debout contre les dernières propositions du patronat pour résorber le déficit de l'Unedic. Le Medef propose de baisser la durée d'indemnisation des seniors et de sanctionner les chômeurs qui ne rechercheraient pas suffisamment un emploi", explique Julien Gasparutto. "Une série de provocations supplémentaires", ont commenté les syndicats.

Le Medef menace de claquer la porte des négociations

L'ambiance est d'autant plus tendue que cette négociation sur l'assurance chômage se télescope avec une autre discussion sur la loi Travail. "Le projet de loi El Khomri prévoit notamment de surtaxer les CDD. Hors de question pour le patronat, qui fait monter les enchères. Si le gouvernement ne revient pas sur ce point, le  Medef ne signera aucun accord sur l'assurance chômage. Les partenaires sociaux ont jusqu'à fin juin pour se mettre d'accord, mais le Medef menace déjà de claquer la porte des négociations avant cette échéance", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pierre Gattaz, lors d\'une conférence de presse, au siège du Medef, à Paris, le 17 novembre 2015. 
Pierre Gattaz, lors d'une conférence de presse, au siège du Medef, à Paris, le 17 novembre 2015.  (ERIC PIERMONT / AFP)