VIDEO. Le plan de relance ne sera pas financé par une une hausse d'impôts, assure Jean Castex

Le Premier ministre a présenté lors d'une conférence de presse le plan de relance de 100 milliards d'euros préparé par le gouvernement pour faire face à la crise économique liée au Covid-19.

C'est confirmé : le plan de relance de 100 milliards d'euros sur deux ans préparé par le gouvernement ne sera pas financé par une hausse d'impôts. "Je veux rappeler ici l'engagement que nous avons pris avec le président de la République : il n'y aura pas de hausse d'impôt", a martelé le Premier ministre Jean Castex, jeudi 3 septembre, lors d'une conférence de presse pour présenter ce plan à 100 milliards d'euros censé contrer la crise économique engendrée par la pandémie de Covid-19.

Cette erreur affaiblirait notre croissance et enverrait des signaux négatifs aux ménages comme aux entreprises.

Jean Castex

en conférence de presse

Pour mettre en œuvre ce plan "d'une ambition et d'une ampleur historique", Jean Castex a appelé "au sens des responsabilités de tous les acteurs pour que les entreprises embauchent, à commencer par les jeunes, pour que les partenaires sociaux dialoguent et trouvent des accords, pour que les collectivités investissent aux côtés de l'Etat (...) et pour que les ménages investissent et consomment au lieu d'épargner".

Le Premier ministre français Jean Castex en conférence de presse, jeudi 3 septembre 2020. 
Le Premier ministre français Jean Castex en conférence de presse, jeudi 3 septembre 2020.  (AFP)