Le commissariat au Plan, une vieille recette remise à jour

Le poste de pilotage du plan de relance est le commissariat au Plan. François Bayrou sera investi à sa tête jeudi 3 septembre. Retour ce dispositif oublié qui est réhabilité.

FRANCEINFO

C’est une idée venue de la gauche reprise par le gouvernement. Emmanuel Macron a annoncé la création d’un Commissariat au Plan, qui sera dirigé par Francois Bayrou. Cette institution n’est pas nouvelle, puisque Charles de Gaulle l’avait instaurée à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, pour moderniser l’économie de la France. Son rôle : planifier les priorités économiques du pays, avec notamment des quotas de production.

Une idée "saugrenue"

Dans un contexte de libéralisation de l’économie, Jacques Chirac a renommé le Plan en 2006, qui devient un simple organe de conseil. Emmanuel Macron le réhabilite aujourd’hui. Chez les économistes, les avis sont partagés. "On voit qu’on a une forme de démondialisation qui s’opère avec des formes de relocalisations industrielles", explique l’économiste de l’OFCE Mathieu Plane. Pour Jean-Marc Daniel, professeur à l’ESCP, c’est une idée "saugrenue" qui ne correspond "plus aux besoins" ni a l’état "de ce qu’est devenue l’économie française et européenne". Aujourd’hui, presque tout les pays du monde ont abandonné la planification. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et François Bayrou, le 21 novembre 2019. 
Emmanuel Macron et François Bayrou, le 21 novembre 2019.  (LUDOVIC MARIN / AFp)