Plan d'économies à Radio France: "C'est logique que tous les opérateurs de l'État contribuent à la réduction de la dette", estime Mathieu Gallet

L'ancien PDG de Radio France était l'invité de franceinfo, mercredi matin. 

FRANCEINFO

Mathieu Gallet, ancien PDG de Radio France a réagi mercredi 5 juin sur franceinfo au plan d'économies de 60 millions d'euros annoncé lundi par Sybile Veil, qui lui a succédé à la tête du groupe audiovisuel public. "Je pense surtout qu'il faut regarder l'état des finances publiques. Plus de 2 000 milliards de dette. Je pense que c'est logique que tous les opérateurs de l'État contribuent effectivement à la réduction de cette dette qui va peser sur nos enfants, sur les générations à venir", a réagi Mathieu Gallet.

"La maison a fait de grands efforts ces dernières années" 

Ce plan stratégique pour les trois années à venir prévoit des transformations des métiers et des départs volontaires au sein de Radio France. Selon Mathieu Gallet, "la maison a fait de grands efforts ces dernières années. Elle s'est remise en question. Il y a eu la grève de 2015 qui était un moment important de prise de conscience qu'on ne pouvait pas continuer comme avant. Et moi, je fais tout à fait confiance à cette maison de savoir se réinventer dans les années à venir", a-t-il conclu.

Mathieu Gallet était l\'invité de franceinfo mercredi 5 juin. 
Mathieu Gallet était l'invité de franceinfo mercredi 5 juin.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)