VIDEO. Pauvreté : des seniors de plus en plus précaires

Dans son rapport annuel publié jeudi 6 novembre, le secours catholique pointe du doigt la précarité des seniors.

FRANCE 3

Ce couple a quitté la région parisienne voilà 15 ans pour s'installer à Châteauneuf-Val-de-Bargis (Nièvre). Grâce au Secours catholique, Alain et Brigitte Bié vont avoir de quoi se chauffer cet hiver. 13 euros le stère de bois au lieu de 40 euros, une aide précieuse pour eux. "La première précarité dans la Nièvre c'est la précarité énergétique", a commenté Élisabeth Lefort du Secours catholique au micro de France 3. Alain Bié était chef de rayon dans un magasin de jardinage quand il a reçu une palette de terreau sur le genou. Handicapé, il reçoit désormais une pension d'invalidité. "Pas de retraite du tout. C'est une indemnité mensuelle qui s'élève à 759 euros par mois, à vie. C'est tout." Brigitte, secrétaire, victime de harcèlement moral, est en congé longue maladie depuis un an et demi. Elle reçoit 996 euros par mois.

Pas de vacances, pas de loisirs

Après avoir payé les charges et les factures, il reste à ce couple moins de 200 euros pour vivre par mois. Alors, il faut économiser sur tout et toujours. Les vacances et les loisirs, ils ont tiré un trait dessus. Avec 6,50 euros par jour, faire les courses devient un travail de comptable où il faut calculer le moindre centime. Chaque mois, le couple reçoit du Secours catholique un bon alimentaire de 20 euros. De quoi s'offrir des produits frais.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des seniors à Winnipeg, au Canada.
Des seniors à Winnipeg, au Canada. (KEN GILLESPIE / GETTY IMAGES )