Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Royaume-Uni : la presse ne veut pas être placée sous surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Après la remise d'un rapport sur la régulation de la presse au Premier ministre britannique, le correspondant de France 2 à Londres commente les réactions des principaux quotidiens anglais.    

MEDIAS - Le Premier ministre britannique, David Cameron, a reçu jeudi 29 novembre un rapport sur "la façon dont la presse doit se comporter". Objectif : éviter la réédition de scandales comme les écoutes téléphoniques pratiquées au profit de journaux populaires, résumés ici par l'Express. Le rapport propose la mise en place d'un organe de régulation.

Jacques Cardoze, correspondant de France 2 à Londres, commente les réactions des principaux quotidiens anglais.

Le Sun revient sur la liberté de la presse et hurle "non aux censeurs", le DailyMail, journal populaire, dénonce : "Regardez comment ils vont restreindre la presse." "Nous n'avons pas besoin d'un organe de régulation au dessus de nous", assure quant à lui le Times.

Pour l'ensemble de la presse, cet organe de régulation est inutile puisque les faits reprochés dans le scandale des écoutes sont un délit punis par la loi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.