VIDEO. "Complément d'enquête" sur le réveil des droites

L'émission de France 2 se penche, ce soir dès 22h15, sur le Front national mais aussi sur divers groupuscules, très actifs lors du débat sur le mariage pour tous.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Assiste-t-on à un réveil des droites ? Benoît Duquesne pose la question dans "Complément d'enquête", jeudi 16 mai, à partir de 22h15, sur France 2. Gilbert Collard, député Rassemblement bleu Marine, qui défile aux côtés d’élus UMP dans un cortège contre le mariage gay ; des groupuscules qui redoublent d'activité à l'occasion de ce débat ; une candidate Front national qui perd de justesse, avec 48% des voix, une législative partielle dans l’Oise… face à ces récents faits, l'émission propose trois reportages.

Le Front national est-il en train de devenir un Front "normal", s'interrogent les journalistes de l'un des documents ? Depuis l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du mouvement, et l'élection de François Hollande, les demandes d'adhésion se multiplieraient. Les nouveaux électeurs du FN affichent la couleur, et elle est bleu Marine.

Egalement au sommaire : en marge des manifestations contre le mariage pour les couples de même sexe, on assiste au retour de groupuscules que l'on croyait sur le déclin, tels le GUD ou le Bloc identitaire. A quoi ressemble donc cette droite extrême, dont le Front national cherche à se démarquer ?

Ailleurs en Europe, ce réveil des droites se nourrit de la crise. Jean-Karl Lambert et Antoine Husser enquêtent sur le parti grec Aube dorée, qui compte 18 députés à l'Assemblée. Sa stratégie : soupes populaires et distribution de vêtements aux plus démunis... à condition qu'ils soient grecs. Son mot d'ordre : immigrés, clandestins, dehors.

Le député grec d\'Aube dorée, Ilias Kasidiaris, frappe l\'élue communiste Liana Kanelli, lors d\'un débat en direct sur la chaîne grecque Ant1, le 7 juin 2012.
Le député grec d'Aube dorée, Ilias Kasidiaris, frappe l'élue communiste Liana Kanelli, lors d'un débat en direct sur la chaîne grecque Ant1, le 7 juin 2012. (EVN / FTVI)