Le prix Albert-Londres de l'audiovisuel remis aux journalistes Alexandra Jousset et Ksenia Bolchakova pour leur documentaire "Wagner, l'armée de l'ombre de Poutine"

Le 84e prix de la presse écrite revient à Margaux Benn, journaliste au "Figaro", tandis que Victor Castanet est récompensé pour son livre-enquête "Les Fossoyeurs", sur l'affaire Orpea.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les journalistes Alexandra Jousset et Ksenia Bolchakova ont reçu, le 28 novembre 2022, le prix Albert-Londres de l'audiovisuel pour leur documentaire "Wagner, l'armée de l'ombre de Poutine".  (FRANCE TELEVISIONS / CAPA)

Une récompense pour "une enquête fouillée et implacable". Les journalistes Alexandra Jousset et Ksenia Bolchakova ont reçu, lundi 28 novembre, le prix Albert-Londres de l'audiovisuel pour leur documentaire Wagner, l'armée de l'ombre de Poutine, diffusé sur France 5 et coproduit par l'agence Capa. Elles ont "été les premières à documenter les actions de cette armée de l'ombre, contribuant à nous faire comprendre les enjeux de la géopolitique du Kremlin", salue le jury.

Le jury, qui a remis ses prix lors d'une cérémonie à Riga, en Lettonie, a également décerné le 84e prix de la presse écrite à Margaux Benn. Grand reporter au Figaro, elle est récompensée pour ses reportages sur la guerre en Ukraine. Le jury souligne "son style, son écriture enviable, une tendresse dans le regard posé sur ceux qui sont au front, des angles inattendus et un renouvellement permanent de son art du récit".

Un prix d'honneur décerné à deux journalistes ukrainiens

Le journaliste Victor Castanet reçoit quant à lui le 6e prix du livre pour Les Fossoyeurs, ouvrage publié n janvier, qui fait état de "dysfonctionnements" généralisés au sein des Ehpad du groupe Orpea. Le journaliste "a mené une enquête de trois ans dans l'univers des Ehpad qui a abouti à une déflagration, un séisme, une prise de conscience dans la société", relève le jury.

Enfin, un prix d'honneur a été décerné à Andriy Tsaplienko et Sevgil Musaieva, respectivement envoyé spécial de la chaîne 1+1 Media Ukraine et rédactrice en chef du média en ligne Ukrainska Pravda. Avec ce prix, le jury souhaite "témoigner aux journalistes ukrainiens une solidarité sans faille pour le travail effectué sur la guerre qui frappe leur pays". Ce prix leur sera prochainement remis à Kiev par une délégation de journalistes du prix Albert-Londres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.