Faux et usages de faux : un photomontage dénonce les dangers supposés de la 5G

Faut-il avoir peur de la 5G ? Alors que la nouvelle technologie mobile s'installe progressivement dans le monde, certains évoquent de terribles menaces. Clément Le Goff décrypte un photomontage qui circule sur le web dans la rubrique "Faux et usages de faux" du 20 Heures de France 2.

FRANCE 2

Le journaliste Clément Le Goff affiche la photo qui circule sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois. On y voit une antenne relais fixée en haut d'un sapin en partie grillé et décharné. La photo est accompagnée du commentaire suivant : "La 5G détruit les arbres. Une antenne 5G active a été posée sur le haut d'un sapin dans le Jura. Après quelques semaines, le résultat est catastrophique". Une photo partagée plus de 6 000 fois et même utilisée sur une pancarte en manifestation, comme samedi 21 septembre à Berne, en Suisse.

Un photomontage

"Il ne s'agit pas de se prononcer sur la nocivité ou non des antennes 5G. Mais ce qui est certain, c'est que cette photo est fausse", précise Clément Le Goff sur le plateau du 20 Heures. Comment le prouver ? D'abord, il n'y a pas d'expérimentations 5G dans le Jura français. "Il y en a dans le Jura suisse. Mais aucune antenne 5G n'est fixée en haut des sapins. En fait, il s'agit de deux photos qui ont été superposées", explique le journaliste, photos à l'appui. Le responsable de ce montage est "un graphiste suisse qui se dit engagé pour l'écologie. Et c'est rare, il assume", poursuit Clément Le Goff. "J'ai fait une fake news pour relancer le débat. Ce n'était pas dans le but de nuire, mais pour attirer l'attention", a précisé l'homme en question. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un smartphone connecté au réseau social Twitter, le 6 mai 2019, à Nantes (Loire-Atlantique).
Un smartphone connecté au réseau social Twitter, le 6 mai 2019, à Nantes (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)