Europe 1 se sépare de Nicolas Canteloup après 16 ans de collaboration

L'humoriste officiait dans la matinale depuis 2005 et s'était récemment montré très critique envers Vincent Bolloré, premier actionnaire de Lagardère, groupe qui possède la station de radio.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Canteloup, le 3 septembre 2012, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)

Un nouveau départ fracassant chez Europe 1. La radio privée a décidé de se séparer de son humoriste emblématique, Nicolas Canteloup, qui s'était récemment montré très critique envers Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe Lagardère (propriétaire de la station de radio), a annoncé jeudi 22 juillet Jean-Marc Dumontet, producteur de l'imitateur.

"Nous ne savions pas le 2 juillet dernier que nous accomplirions notre dernière 'revue de presque' sur Europe 1", peut-on lire dans le texte publié sur le compte Twitter de Jean-Marc Dumontet. "Avec une profonde tristesse, nous avons appris que nous ne reviendrions plus à ce beau rendez-vous que nous honorions depuis 2005", est-il ajouté.

Le nombre de départs ne cesse d'augmenter dans la radio privée. Exit aussi l'humoriste Bertrand Chameroy, licencié alors qu'il avait signé dès l'automne pour une seconde saison, selon des informations du site Les Jours confirmées à l'AFP par une source interne. C'est l'heure du départ également pour Patrick Cohen, attendu sur France Culture, Pascale Clark, Anne Roumanoff, Wendy Bouchard, Jimmy Mohamed, Emilie Mazoyer ou encore Sophie Larmoyer, aux manettes de l'émission "Carnets du monde" depuis... 2005.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.