VIDEO. Véritable ruée sur le numéro historique de "Charlie Hebdo"

Partout en France, mercredi 14 janvier, les kiosques et marchands de journaux ont été dévalisés. Le nouveau numéro de "Charlie Hebdo" s'est arraché, mais il est déjà réimprimé. 

FRANCE 2

On s'attendait à un succès pour ce nouveau numéro de Charlie Hebdo, mais pas à ce point. Mercredi 14 janvier, tous les exemplaires du journal satirique sont partis en quelques heures. À 10 heures, plus aucun numéro n'était disponible dans les points de vente. Partout en France, ce fut les mêmes scènes de cohue. À Lille (Nord),près de 500 personnes se sont ruées dans les rayons pour mettre la main sur ce numéro historique. Il y a les chanceux et les autres, beaucoup plus nombreux. "On avait cours ce matin et on n'est pas allés l'acheter, on est écœurés", déclare une jeune fille au micro de France 2. Les déçus pourront tout de même revenir demain. Dans cette même librairie, près de 100 exemplaires devraient être mis en vente. 

2 millions d'exemplaires réimprimés 

Partout en France, les mêmes scènes se répètent, les mêmes files d'attente, les mêmes foules. Dans un village du Loiret, on attend à la porte du marchand de journaux alors que le rideau n'est pas encore levé. Certains n'ont pas hésité à se lever à 3 heures du matin, pour aller, de kiosque en kiosque, à la recherche du dernier Charlie. "Si on a marché dimanche, c'est pour des valeurs, et j'aimerais bien avoir le numéro pour ma mémoire", explique une femme dans une file d'attente. Les kiosquiers ont vécu une rude matinée, débordés. Certains ont imposé des règles : un seul exemplaire par personne. "Ils sont venus pour Charlie. D'habitude, mon kiosque, il n'a pas autant de succès", réagit une kiosquière parisienne. Certains, bredouilles, repartent furieux des points de vente. Pourtant, dès demain, ils seront réapprovisionnés. Quelque 2 millions d'exemplaires ont été réimprimés.

Le JT
Les autres sujets du JT