VIDÉO. Cinq ans de la tuerie de Charlie Hebdo : Riss critique un "nouveau moralisme de plus en plus menaçant"

Cinq ans après l'attaque du journal satirique, Riss, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, déplore sur franceinfo l'émergence sur les réseaux sociaux de nouveaux censeurs.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"La censure aujourd'hui n'est plus étatique, elle s'est privatisée et avec les réseaux sociaux, elle s'est démultipliée", déplore Riss, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, mardi 7 janvier sur franceinfo, cinq ans après l'attaque du journal.

N'importe qui peut lancer une pétition sur internet. Cela peut être assez terrifiant. Je pense que l'on à faire, peut-être pas à un nouvel ordre moral, mais quand même à un nouveau moralisme de plus en plus menaçant.

Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo

à franceinfo

Il dénonce une "nébuleuse, sur les réseaux sociaux, d'individus autoproclamés qui lancent des espèces de fatwas contre tous les gens qui ne pensent pas comme eux". "Ce qui est un peu triste, regrette Riss, c'est que l'on croit qu'en défendant la liberté d'expression le plus vigoureusement qu'on espère, tout le monde va adhérer à cela." Selon lui, ce n'est pas le cas, "comme si la liberté faisait peur".

On voit apparaître de nouveaux censeurs, comme si les gens trop libres inquiétaient, gênait, qu'il fallait tout de suite verrouiller, stigmatiser, montrer du doigt.

Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo

à franceinfo

"On a toujours dit à Charlie Hebdo, même si on revendique la liberté la plus grande possible, qu'on respecte aussi la loi, souligne Riss. Sinon il n'y a pas d'État de droit. On ne peut pas non plus dire que la liberté de s'exprimer est illimitée. On ne peut pas publier des dessins par provocation gratuite. Il faut aussi expliquer. Quel sens ça aurait de publier des caricatures de Mahomet en 2020, sachant que ça déjà été fait ?" "Charlie Hebdo n'a pas le monopole de publier des caricatures, tout le monde peut le faire, conclut Riss. La liberté que Charlie revendique, c'est la liberté de tous les citoyens."

Une grande soirée spéciale Charlie se tient mardi soir à l'auditorium de Radio France, à laquelle participe l'ensemble de la réunion de Charlie Hebdo. Elle est diffusée de 20 heures à 23 heures sur franceinfo.

Riss, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, sur franceinfo mardi 7 janvier.
Riss, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, sur franceinfo mardi 7 janvier. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)