Cet article date de plus de six ans.

Belgique : une expo "Charlie Hebdo" annulée pour des raisons de sécurité

L'inauguration de l'exposition en hommage aux victimes de l'attentat perpétré au siège de l'hebdomadaire satirique devait se tenir, jeudi, au musée Hergé de Louvain-la-Neuve, près de Bruxelles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le musée Hergé de Louvain-la-Neuve (Belgique), le 25 mai 2009. (MAXPPP)

"Le musée Hergé n'est pas là pour attiser le feu." A la veille de son inauguration, une exposition qui devait se tenir à Louvain-la-Neuve (Belgique), en hommage aux victimes de l'attentat perpétré au siège de Charlie Hebdo, a été annulée pour des raisons de sécurité, révèle le journal Le Soir, jeudi 22 janvier.

"Ce n'est pas le contenu, mais le thème de l'expo elle-même qui peut présenter un danger", regrette le directeur du musée Hergé, Nick Rodwell, alors que le risque d'attentat en Belgique a été relevé au niveau trois sur quatre, la semaine dernière. 

"Inconcevable pour moi de prendre le moindre risque"

"Je suis, bien entendu, extrêmement déçu", mais il était "inconcevable pour moi de prendre le moindre risque avec le personnel et les riverains", ajoute-t-il dans les colonnes du Soir.

Selon le quotidien belge, l'exposition devait ouvrir au public jeudi et se tenir jusqu'à la fin février. Elle devait, notamment, présenter des caricatures des dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, tués lors de l'attentat du 7 janvier à la rédaction de Charlie Hebdo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Charlie Hebdo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.