Cet article date de plus d'un an.

Charlie Hebdo : le combat pour la liberté d'expression continue

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Charlie Hebdo : le combat pour la liberté d'expression continue
franceinfo
Article rédigé par
M. Larguet, M. Le Rue - franceinfo
France Télévisions

Avec 200 000 exemplaires vendus en une seule journée, le dernier numéro de Charlie Hebdo fera date. La liberté d'expression est toujours le cheval de bataille du journal satirique.

Les caricatures qui avaient fait de Charlie Hebdo la cible des terroristes ont été republiées à l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015. Une façon, pour l'hebdomadaire satirique, de montrer qu'il ne renoncera pas à sa liberté d'expression, un droit qui devrait plus que jamais être défendu, selon l'avocat du journal. "Cinq ans plus tard, j'observe que nos démocraties, nos médias, nos universités sont atteints par une vague de censure qui devient préoccupante. C'est contre cela qu'il faut se battre. Ils sont morts pour ça, ils sont morts pour pouvoir rester libres", lance Richard Malka.

Liberté de blasphémer

Cette liberté de blasphémer sonne comme une exception française selon un spécialiste de la presse. "Dans la plupart des journaux occidentaux, on estime qu'il ne faut pas blesser la personne. La question du ressenti se pose beaucoup plus dans la culture anglo-saxonne", explique Alexis Levrier, historien des médias. Ce droit de blasphémer a été réaffirmé par le président de la République lors de son discours au Panthéon, vendredi 4 septembre.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.