Caricatures : plus de 50 000 manifestants appellent au boycott de la France au Bangladesh

Une nouvelle manifestation d'opposition à la France s'est déroulée lundi 2 novembre, à Dacca.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants brûlent une effigie d'Emmanuel Macron lors d'une manifestation à Dacca (Bangladesh), le 30 octobre 2020. (MUSHFIQUL ALAM / NURPHOTO / AFP)

Les manifestations contre la France se poursuivent. Au moins 50 000 personnes ont manifesté, lundi 2 novembre, à Dacca (Bangladesh) en appelant à boycotter les produits français et accusant la France de soutenir les caricatures du prophète Mahomet, après des déclarations d'Emmanuel Macron sur la liberté d'expression, lors de l'hommage à Samuel Paty, le 21 octobre.

Les manifestants ont été empêchés de s'approcher de l'ambassade de France. Les organisateurs ont assuré pour leur part avoir rassemblé plus de 100 000 manifestants. Cette manifestation intervient deux jours après les déclarations d'Emmanuel Macron à Al-Jazeera. Il s'agissait de la première interview accordée par le président de la République depuis le début des manifestations anti-françaises 

Il s'agit de la troisième manifestation d'ampleur depuis une semaine contre la France et son président depuis une semaine au Bangladesh, pays de 160 millions d'habitants majoritairement musulmans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.