Mal-être chez les agriculteurs : "Le revenu est le nerf de la guerre", avoue Guillaume Cabot

De nombreux exploitants agricoles vivent une situation de mal-être profond telle que certains envisagent même de se suicider. Selon Guillaume Cabot, vice-président des Jeunes Agriculteurs, la question de la rémunération est au cœur du problème.

Le monde agricole souffre en silence, mais le Sénat a voulu lui donner la parole. Une plateforme ouverte entre le 9 décembre 2020 et le 15 janvier 2021 sur le site de la chambre haute du Parlement a permis de recueillir des témoignages de proches d'agriculteurs s'étant suicidés. "Cette plateforme est un moyen de faire un recensement, mais aussi d'accompagner les agriculteurs qui sont en demande", précise Guillaume Cabot, vice-président des Jeunes Agriculteurs et invité du 23h de franceinfo vendredi soir.

La passion ne suffit pas

"Aujourd'hui, il y a un mal-être au sein des exploitations agricoles," poursuit l'agriculteur exploitant en polyculture en Seine-Maritime. D'après lui, le problème central est d'ailleurs clairement identifié : "La question du revenu est le nerf de la guerre. Beaucoup d'agriculteurs sont en détresse. Ils font leur métier par passion mais lorsqu'on arrive en fin de mois et qu'il n'y a plus de sous sur le compte en banque, le contexte devient plus compliqué."

Le JT
Les autres sujets du JT
Guillaume Cabot.
Guillaume Cabot. (Capture d'écran franceinfo)