Cet article date de plus de six ans.

Loi Macron : Manuel Valls affirme son autorité

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La loi Macron a bousculé l'Assemblée nationale cette semaine. Manuel Valls continue d'affirmer ses positions.

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre espagnol, Manuel Valls a profité de l'occasion pour réaffirmer sa position au sujet de la loi Macron. "Que chacun soit bien convaincu, que chacun ait bien en tête ma détermination absolue à utiliser tous les moyens, ce que me donne la constitution", a-t-il déclaré. En d'autres termes, le Premier ministre se déclare prêt à réutiliser le 49.3 qui a fait bouger les lignes politiques cette semaine.

Manuel Valls, épicentre de la majorité et Emmanuel Macron, jeune ministre promu se sont confrontés aux frondeurs et à Nicolas Sarkozy. Manuel Valls a tenu tête, mais le prix est élevé : sa majorité est fracturée.

"Il ne faut pas confondre autorité et autoritarisme"

Les frondeurs n'ont pas cédé à la pression. Ils étaient encore plus de 40 à ne pas vouloir voter la loi Macron. "Je respecte les convictions d'Emmanuel Macron, je respecte les convictions de Manuel Valls, je leur demande de respecter les nôtres", déclare Laurent Baumel, député PS frondeur. Quant à Nicolas Sarkozy, il dénonce des postures de Manuel Valls : "Il ne faut pas confondre l'autorité et l'autoritarisme, c'est ceux qui manque d'autorité qui font de l'autoritarisme".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Loi Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.