Cet article date de plus de six ans.

Les hommes passent de plus en plus de temps à faire les courses

Selon une étude de l'Insee, publiée jeudi, les Français passent, en moyenne, 2 heures et 41 minutes par semaine dans les rayons des supermarchés. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Chaque semaine, les Français passent, en moyenne, 2 heures et 41 minutes à faire des courses, selon une étude de l'Insee publiée le 22 janvier 2015. (GETTY IMAGES)

Les hommes passent de plus en plus de temps à faire les courses. Tel est l'un des enseignements qui ressort d'une étude de l'Insee (PDF), publiée jeudi 22 janvier et réalisée auprès de la population urbaine de 2010. Le document précise aussi que les femmes passent de moins en moins de temps dans les rayons des supermarchés. Francetv info revient sur cette information et les autres données révélées par cette étude.

Les femmes toujours en charge des activités domestiques, mais l'écart se réduit

Le partage des tâches domestiques entre hommes et femmes s'équilibre, petit à petit, au fil des années, même si les inégalités persistent. En 2010, les femmes consacrent toujours nettement plus de temps aux activités domestiques : 4 heures et 7 minutes, contre 2 heures et 36 minutes pour les hommes. Mais l'écart se réduit : les femmes passent 1 heure et 25 minutes de moins à s'occuper de ces corvées par rapport à 1974, contre 33 minutes de plus pour les hommes.

Cette évolution se retrouve aussi dans les rayons des supermarchés. D'après l'étude, les femmes passent, en moyenne, 28 minutes de moins par semaine à faire les courses qu'il y a quarante ans, tandis que les hommes y consacrent 21 minutes de plus. Résultat : au niveau du temps passé dans les rayons, l'écart entre les femmes et les hommes s'est réduit de moitié depuis 1974. Toujours selon l'Insee, les Français consacrent, en moyenne, 2 heures et 41 minutes par semaine aux courses, soit 23 minutes par jour. Un temps stable depuis quarante ans. 

Des achats plus nombreux à la pause-déjeuner, plus longs le samedi

Les Français étalent davantage leurs courses au cours de la journée. Le pic de fréquentation reste dans la matinée, à 10h35, mais ils sont de plus en plus nombreux à profiter de la pause déjeuner pour effectuer leurs achats. "A ce moment de la journée, les magasins sont plus souvent ouverts qu'auparavant, observe l'Insee. De plus, les commerces de restauration rapide et de repas à emporter se sont beaucoup développés." Ce qui laisse, du coup, plus de temps pour faire ses courses. Malgré l'ouverture tardive des magasins dans les villes, les Français restent peu nombreux à faire leurs achats après 20 heures, comme le montre ce graphique de l'Institut.

C'est surtout pendant les week-ends que les changements sont importants. En 1974, les achats étaient concentrés en matinée les samedis et dimanche. En 2010, la répartition est plus uniforme le samedi. "Les horaires d'ouverture plus amples adoptés depuis par les magasins ont sans doute favorisé ces changements de comportement", estime l'Insee.

Une "corvée" pour les Français

Autre enseignement : les Français aiment de moins en moins faire leurs courses. Certes, en 2010, pour la moitié de la population urbaine de 18 ans ou plus, faire des courses n’est pas une obligation gênante, mais un cinquième d'entre eux y voient "une corvée". Un sentiment toutefois nettement plus présent chez les femmes (26%) que chez les hommes (14%).

A contrario, en 1986, seuls 10% des Français considéraient que c’était une corvée. Et 41% considéraient même les achats comme un moment agréable.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.