Les assurances obsèques pointées du doigt

Selon l'association 60 millions de consommateurs, la plupart des assurances obsèques sont des placements ruineux. Les cotisations dépassent souvent largement la prime reçue. 

France 2

De plus en plus de Français souscrivent à une assurance obsèques. En 2017, ils sont 4,5 millions à avoir fait ce choix. Un moyen pour eux d'éviter à leurs proches d'avancer des frais pour leurs funérailles. Mais ces contrats ont de nombreux inconvénients, selon 60 millions de consommateurs, qui dénonce des placements onéreux. En moyenne, un souscripteur de 62 ans vers 5 385 euros sur 20 ans, pour récolter à peine plus de 4 000 euros. En somme, plus la personne vit longtemps, plus elle risque de cotiser à fonds perdus. 

Des délais de versement trop longs

L'association dénonce aussi des délais de versement trop longs pouvant parfois atteindre un mois, obligeant ainsi la famille à avancer les frais pour les obsèques. Les frais de gestion sont aussi dans le viseur de l'association qui considère qu'ils seraient très largement gonflés. Les obsèques sont de plus en plus onéreuses en France. En trois ans, elles ont augmenté de plus de 8%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Assurance obsèques
Assurance obsèques (France 2)