Pouvoir d’achat : les rayons à la coupe boudés par les Français

Publié
Pouvoir d’achat : les rayons à la coupe boudés par les Français
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Guin, L.Campisi, V.Vermot-Gaud - France 2
France Télévisions

Les Français se détournent peu à peu des produits à la coupe, comme le fromage, la viande ou encore la charcuterie. C'est ce que révèle une grande étude... Dans les hypermarchés, les ventes de tous ces produits sont ainsi en forte baisse. Une conséquence de la hausse des prix.

Viande, charcuterie et fromage servis à la coupe… Avec la baisse du pouvoir d’achat, ces stands sont de plus en plus boudés des consommateurs. Certains préfèrent les produits en libre-service. "C’est peut-être un peu moins cher, cela va plus vite, souvent il y a de la queue", estime une femme. "À la coupe, quand c’est coupé, c’est délicat de dire à la personne ‘ah bah non, c’est trop, ce n'est pas assez ou le morceau ne me plaît pas' ", raconte un homme. La demande diminue fortement sur ces rayons, en particulier pour les ménages les plus modestes : -26 % sur les fromages et -33 % sur la charcuterie.

Moins 3 % de dépenses alimentaires en un an

Ces prix sont de gamme supérieure et sont donc plus chers. Par exemple, un comté coûte 18 euros le kilo à la coupe contre 15 euros pour la version industrielle. "Maintenant, il y a le Morbier qui est à la coupe. En promotion, c’est très intéressant", estime un homme. Avec l’inflation, ce sont même toutes les dépenses alimentaires des Français qui diminue, de 3 % en un an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.