Cet article date de plus de quatre ans.

Pétrole : l'entreprise française CGG en difficulté

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pétrole : l'entreprise française CGG en difficulté
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

CGG, une société française d'équipement et d'acquisition de données sismique travaillant pour les groupes pétroliers, va très mal depuis l'effondrement des cours du pétrole. Elle croule sous les dettes.

Un fleuron de la technologie française est dans la tourmente : la Compagnie Générale de Géophysique (CGG). Plus d'un millier d'emplois sont en jeu en France et le risque de démantèlement est réel. L'entreprise réalise, pour l'industrie pétrolière, des analyses sismiques avant les forages partout dans le monde, pour mieux trouver l'or noir.

La survie du groupe parapétrolier français en jeu

Cette compétence française pourrait disparaître, selon les syndicats. Les clients de l'entreprise, les grands groupes pétroliers comme Total ou Shell, ont sabré leurs dépenses avec la chute du prix du pétrole. Les commandes se sont faites rares et le chiffre d'affaires a été divisé par trois. La dette est aujourd'hui de 2,32 milliards d'euros pour CGG. Un plan de restructuration sera voté la semaine prochaine. La survie du groupe parapétrolier français est en jeu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.