Pétrole : un marché à la conjoncture compliquée

En direct sur le plateau du 20 Heures de France 2, Jean-Paul Chapel nous explique en quoi le marché du pétrole a nui à des entreprises comme CGG ces deux dernières années.

Voir la vidéo
France 2

Le groupe parapétrolier français CGG est en difficulté. Le cours du pétrole est pourtant reparti à la hausse. "Le cours du brut était sous la barre des 30 dollars le baril début 2016. Il vient de passer au-dessus de 60 dollars. Pourquoi ? Parce que l'offre s'est réduite. Les pays de l'Opep se sont rendus compte qu'un pétrole trop bon marché était dangereux pour leur économie. Ils ont confirmé la limitation de leur production. Comme la demande mondiale augmente du fait de la reprise, la loi de l'offre et de la demande fait monter les prix", explique Jean-Paul Chapel.

"Des suppressions d'emplois massives"

Les groupes pétroliers ont enduré une conjoncture compliquée pendant deux ans. "Avec un pétrole pas cher pendant deux ans, ce n'était pas assez rentable d'investir et d'explorer de nouveaux gisements. Résultat : des suppressions d'emplois massives", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Exploitation d\'un puits de petrole au Texas.
Exploitation d'un puits de petrole au Texas. (MAXPPP)