Lithium : de l'or blanc sous le sol alsacien

Le lithium, matière première considérée comme le nouvel or blanc, est stratégique pour l'industrie française. En Alsace, une usine a développé un procédé qui pourrait répondre aux besoins.

FRANCE 2

C'est un trésor que renferme une usine alsacienne. Le lithium, un métal rare, est contenu dans l'eau géothermale pompée pour fabriquer de l'électricité. Cette matière première, souvent broyée en poudre, est indispensable à la fabrication des batteries rechargeables. On trouve le lithium dans les téléphones, les ordinateurs, et surtout, dans les voitures électriques. En 2018, 80 000 tonnes de ce métal ont été produites dans le monde. En 2030, la demande devrait atteindre 400 000 tonnes. Le lithium est importé de Bolivie, de Chine et d'Australie.

Une éponge à lithium

Mais en Alsace aussi, le gisement est riche. Pour produire la matière grâce à l'eau géothermale, il faudrait réussir à l'extraire avant de réinjecter l'eau dans le sous-sol. Aujourd'hui, aucune technologie d'extraction industrielle n'est opérationnelle, mais le groupe français minier Eramet vient de mettre au point un nouveau procédé : une éponge à lithium.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une batterie de voiture
Une batterie de voiture (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)