Isère : les 77 salariés d'Ecopla fixés sur leur avenir

Cela fait que huit mois que les salariés d'Ecopla se battent pour reprendre leur usine en coopérative. La justice décide de leur avenir ce mercredi 5 octobre.

France 2

C'est l'histoire de salariés qui se battent pour reprendre leur usine située à Saint-Vincent-de-Mercuze (Isère). Ecopla, seul fabricant français de barquettes en aluminium, a été placé en redressement judiciaire en février. Mais pour les 77 salariés, pas question de baisser les bras. Ils se démènent pour lever des fonds et créer leur SCOP, une société coopérative pour devenir actionnaire majoritaire.

"On veut travailler"

"On a un savoir-faire. On veut travailler. On veut redémarrer. Il n'y a aucune raison qu'on ne puisse pas arriver à servir nos clients", assure Karine Salaun, ancienne assistante commerciale d'Ecopla. Ce mercredi après-midi, le tribunal de commerce de Grenoble doit trancher en appel entre deux offres : un chèque de 1,5 million d'euros d'un groupe italien pour racheter le matériel ou le projet de SCOP des salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT