Emploi : une entreprise suisse s'installe à Vesoul

Une entreprise suisse a choisi Vesoul (Haute-Saône) pour fabriquer ses combinaisons de pilote de chasse. Elle va créer près de 300 emplois et c'est un choix politique en Suisse qui est à l'origine de cette bonne nouvelle. 

À la place d'une friche industrielle de Vesoul (Haute-Saône), il y aura bientôt une entreprise de hautes technologies en plein coeur de la campagne franc-comtoise. Alain Chrétien, le maire de la commune, a été contacté par une entreprise suisse pour trouver l'endroit idéal. D'ici janvier 2019, ces 500 mètres carrés accueilleront donc une centaine de salariés. "Cette entreprise sera une des plus grosses entreprises de l'agglomération et c'est un événement historique", assure le maire LR de la commune. Les futurs salariés devront assembler des combinaisons de pilotes de chasse révolutionnaires.

La préférence nationale suisse en cause

Une technologie tout juste développée par le Suisse Patrick Beyeler, directeur général de "G-Nius", mais impossible pour lui de les faire fabriquer dans son pays, car les demandeurs d'emploi manquent cruellement. En Suisse, le taux de chômage est au plus bas depuis six ans. "La France a l'avantage d'un bassin de collaborateurs parfois plus disponibles plus facilement qu'en Suisse", explique le dirigeant. Les difficultés de recrutement ont été accentuées par la mise en place en juillet dernier de la préférence nationale à l'embauche. Il est désormais plus contraignant pour une entreprise suisse d'embaucher des Français sur son territoire. Les recruteurs passent donc la frontière. Jusqu'à 300 emplois pourraient être créés par cette entreprise suisse, l'une des premières à s'installer en France depuis juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une entreprise suisse a choisi Vesoul (Haute-Saône) pour fabriquer ses combinaisons de pilote de chasse. Elle va créer près de 300 emplois et c\'est un choix politique en Suisse qui est à l\'origine de cette bonne nouvelle. 
Une entreprise suisse a choisi Vesoul (Haute-Saône) pour fabriquer ses combinaisons de pilote de chasse. Elle va créer près de 300 emplois et c'est un choix politique en Suisse qui est à l'origine de cette bonne nouvelle.  (FRANCE 2)