Automobile : une production française en berne

En France, la production automobile est freinée. Plus de 20% de production en moins sont à prévoir pour l'année à venir dans les usines Renault et PSA de l'Hexagone. Le journaliste Viktor Frédéric fait le point sur le plateau de France 3.

FRANCE 3

Comment expliquer le recul de la production automobile en France ? "Prenons l'exemple du modèle le plus vendu en France, la célèbre Clio. Aujourd'hui, une partie de sa production est fabriquée en région parisienne dans l'usine de Flins (Yvelines), mais dès 2020, ce modèle sera assemblé en Turquie et en Slovénie. Même chose pour le grand succès de Peugeot, le 2008, en Espagne, la 208 au Maroc et l'Opel GrandlandX en Allemagne. Au total, avec toutes ces délocalisations, ce sont plus de 355 000 voitures qui ne seront plus fabriquées en France l'an prochain", explique le journaliste Viktor Frédéric sur le plateau de France 3.

Renault, Toyota et Smart misent sur de nouveaux modèles made in France

Alors, est-ce la fin du "made in France" ? À l'usine de Flins, où Renault mise sur la nouvelle Zoé, le constructeur espère atteindre 120 000 unités produites par an dès 2022. Toyota ou encore Smart ont aussi annoncé l'arrivée de nouveaux modèles dans les usines françaises. Cependant, ça ne devrait pas suffire à retrouver le niveau de production de ces dernières années selon les spécialistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture électrique Renault Zoé sur la place de la Concorde, à Paris, le 4 octobre 2018.
Une voiture électrique Renault Zoé sur la place de la Concorde, à Paris, le 4 octobre 2018. (ERIC PIERMONT / AFP)