Ascoval : qui est Bart Gruyaert, repreneur potentiel pour l'usine de Saint-Saulve ?

Le tribunal de grande instance de Strasbourg (Bas-Rhin) doit rendre, mercredi 12 décembre, sa décision sur la reprise du site par le groupe Altifort, seul candidat. À sa tête, Bart Gruyaert, un homme d'affaires belge. Qui est-il et quel est son projet pour l'aciérie et ses 281 salariés ?

FRANCE 2

C'est le seul candidat à la reprise d'Ascoval et ses 281 salariés, le seul convaincu du potentiel de cette usine : Bart Gruyaert, 41 ans. Depuis quatre ans, ce jeune chef d'entreprise belge, ingénieur de formation, multiplie les rachats d'entreprises en difficultés en France. Cette fois, il a jeté son dévolu sur l'aciérie de Saint-Saulve (Nord). Une détermination qui met du baume au cœur de ces ouvriers échaudés par des mois de redressement judiciaire.

85 millions d'investissements promis

Le plan du repreneur est de rendre cette usine plus compétitive en la spécialisant dans les aciers haut de gamme, plus rentables, mais en demandant aussi de nombreux efforts aux salariés, dans l'incertitude. Le repreneur promet d'investir 85 millions d'euros dans de nouvelles machines et de créer des emplois. Le tribunal donnera ou pas son feu vert mercredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le PDG d\'Altifort Bart Gruyært, le 26 octobre 2018 à Paris.
Le PDG d'Altifort Bart Gruyært, le 26 octobre 2018 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)