INFO FRANCE INFO. La société franco-belge Altifort a bien déposé une offre pour reprendre l'aciérie Ascoval

Le directeur d'Altifort a bouclé un plan de financement pour reprendre l'usine de Saint-Saulve, dans le Nord, en redressement judiciaire depuis janvier 2018.

Le PDG d\'Altifort Bart Gruyært, le 26 octobre 2018 à Paris.
Le PDG d'Altifort Bart Gruyært, le 26 octobre 2018 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

L'aciérie Ascoval a bien trouvé un repreneur, a appris franceinfo en exclusivité vendredi 7 décembre. La société franco-belge Altifort a déposé une offre de reprise pour l'aciérie de Saint-Saulve, située dans le Nord et qui est en redressement judiciaire depuis janvier 2018. Le plan de financement est bouclé et l'État va y participer. "Altifort a déposé une offre pour la reprise d'Ascoval sans clause suspensive, ce qui veut dire que mercredi au tribunal de Strasbourg, Altifort va plaider pour la reprise d'Ascoval", a annoncé le directeur général d'Altifort, Bart Gruyaert.

"L'État a tenu ses engagements et va prêter 25 millions d'euros pour compléter les financements que l'on a trouvés pour ce projet de 145 millions d'euros, donc nous avons le financement pour les cinq années à venir. Tous les éléments sont réunis pour un avis favorable du tribunal", ajoute Bart Gruyaert.

L'audience au tribunal de commerce de Strasbourg sur l'avenir de l'aciérie et de ses 281 salariés est prévue le mercredi 12 décembre.