Alsace : une cagnotte en ligne pour aider une filature de lin partie en fumée

Publié Mis à jour
Alsace : une cagnotte en ligne pour aider une filature de lin partie en fumée
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Etienne, R.Massini, T.Walter, D.Basier, P.Wursthorn - France 2
France Télévisions

Les filatures de lin sont rares en France. Le 8 mai dernier, l'usine Emanuel Lang, dans le Haut-Rhin, a été victime d'un incendie qui a réduit en cendres 15 métiers à tisser. Mais la solidarité s'organise sur Internet. 

A Hirsingue, dans le Haut-Rhin, les métiers à tisser d'une filature de lin ont brûlé dans un incendie, le 8 mai dernier. Sur 30 machines, 15 sont partie en fumée. Les salariés passent leurs journées, depuis trois semaines, à nettoyer leur outil de travail. "Ça fait mal au cœur, c'est quand même votre métier, votre gagne-pain", lance une tisserande.

Une lueur d'espoir

Le coût de cette catastrophe pour la PME Emanuel Lang, entre le nettoyage et les réparations, est estimé à un million d'euros. A l'autre bout de la France, à Bordeaux (Gironde) l'une des marques clientes de l'entreprise a lancé une cagnotte en ligne pour leur venir en aide. Déjà 50 000 euros ont été récoltés en moins d'une semaine, et plus de 1 500 personnes ont participé. "On se rend compte que beaucoup de gens sont sensibles à ce genre d'histoires, de réindustrialisation de la France, de savoir-faire qu'il faut défendre", assure William Hauvette, fondateur de la marque "Asphalte". Deux métiers à tisser d'occasion ont été commandés pour faire repartir la production au plus vite en attendant l'argent de l'assurance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.