Taxe foncière : les options de paiement changent

Depuis le 1er janvier 2018, les options de paiement de la taxe foncière ont changé. Au-delà de 1 000 euros, chèques et virements bancaires sont interdits.

FRANCE 2

Les citoyens ont jusqu'au 15 octobre pour payer leur taxe foncière. Cette année, il y a quelques nouveautés. "Si votre taxe foncière est supérieure à 1 000 euros, vous ne pouvez plus régler par chèque ou par virement bancaire cette année et vous ne disposez plus que de deux solutions : le paiement en ligne sur le site internet des impôts ou adopter le prélèvement direct sur votre compte en banque ", explique notre journaliste Julien Duponchel. Attention, pour l'option du prélèvement direct, il faut le signaler aux impôts avant le 30 septembre.

Des remises gracieuses possibles

En 2019, la limite va passer de 1 000 à 3 000 euros. "En clair, l'année prochaine, au-delà de cette somme de 3 000 euros, plus de chèques ni de virements bancaires ", précise Julien Duponchel. Si l'on rencontre des difficultés pour payer cette taxe, l'administration fiscale peut faire preuve de clémence en décidant d'une remise gracieuse. Pour l'obtenir, il faut demander le report de paiement d'une partie ou de la totalité de la somme par courrier ou au guichet. Pour prendre sa décision, le fisc prendra en compte votre situation (financière, santé, chômage). Ce genre de décision du fisc est assez exceptionnelle. En 2017, 70 960 remises gracieuses ont été décidées sur plus de 31 millions d'avis d'imposition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les modalités de paiement de la taxe foncière. 
Les modalités de paiement de la taxe foncière.  (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)