VIDEO. "Faut pas oublier d'être de gauche" a lancé un habitant de Tulle à Hollande

François Hollande est parvenu pourtant à éviter les manifestants qui souhaitaient lui gâcher sa visite et s'est offert une longue promenade, accompagné de sa compagne.

France 2 - Anne Guéry, Mathieu Drejou et Olivier Gardette

La visite du président de la République dans son fief de Tulle en Corrèze ne ressemble nullement aux précédentes connues. Français Hollande s'est rendu là il a l'habitude de se ressourcer, de retrouver ses plus fidèles partisans. Mais le contexte actuel, pesant avec "l'affaire Cahuzac" et celle de son ex-trésorier de campagne, qui planent au-dessus de l'Elysée. "Faut pas oublier d'être de gauche" a lancé un habitant de Tulle à Hollande, "mais on serait derrière vous si vous étiez de gauche" a ajouté l'homme qui serrait la main du président au salon du livre de jeunesse de la ville

Le chef de l'Etat est parvenu pourtant à éviter les manifestants qui souhaitaient lui gâcher sa visite et s'est offert une longue promenade, accompagné de sa compagne Valérie Trierweiler dans les rues de Tulle.

François Hollande a lui-même fait une allusion claire à l'affaire qui ébranle l'exécutif, appelant "chacune et chacun" à servir la République "d'une manière exemplaire".

François Hollande sa compagne Valérie Trierweiler dans les rues de Tulle (Corrèze) le 6 avril 2013
François Hollande sa compagne Valérie Trierweiler dans les rues de Tulle (Corrèze) le 6 avril 2013 (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)