Impôts : pas d'année blanche pour près de trois millions de contribuables

Près de trois millions de contribuables vont devoir payer un impôt au titre de leurs revenus exceptionnels perçus en 2018. L'État va engranger 5,4 millions d'euros dans ses caisses. 

France 2

2018, année blanche pour les contribuables français, mais trois millions d'entre eux vont tout de même devoir payer des impôts sur cette période. Une perception au titre des revenus exceptionnels sur l'année 2018. Cela concerne les bonus, les indemnités de départ à la retraite ou les autres rentrées non récurrentes. 

5,4 milliards d'euros de recettes pour l'État

Des recettes globales estimées à 5,4 milliards d'euros pour l'État. Cette annonce a été faite par le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. Selon lui, près de 18 millions de contribuables ne paieront pas du tout d'impôts sur 2018, dans le cadre de l'année blanche. Le taux de recouvrement atteint déjà 98,5%. Quant à la baisse de 5 milliards d'euros annoncée au printemps, le ministre a rappelé qu'elle serait appliquée dès janvier 2020, sans démarche particulière pour les contribuables. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A partir du 1er janvier 2019, l\'impôt sur le revenu sera directement prélevé sur le salaire en fin de mois.
A partir du 1er janvier 2019, l'impôt sur le revenu sera directement prélevé sur le salaire en fin de mois. (ETIENNE LAURENT / AFP)