Impôts : 2018, année blanche pour les contribuables

En raison de l'instauration du prélèvement à la source, les Français n'auront pas à payer d'impôts sur l'année 2018. Les précisions du journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures.

FRANCE 2

Avec le prélèvement à la source, on paie au fur et à mesure les impôts de l'année 2019. Mais alors, l'année 2018 est-elle une année blanche ? "La réponse est oui, on ne paiera pas d'impôts sur les revenus de l'an dernier, sauf les revenus exceptionnels", confirme le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2. Les revenus exceptionnels sont "par exemple une prime exceptionnelle liée aux résultats, une plus-value financière si vous avez vendu des actions, ou encore le compte épargne-temps (CET) si vous vous êtes fait payer plus de dix jours", explique-t-il. "Tous ces revenus exceptionnels vont permettre au fisc de recalculer un nouveau taux d'imposition, qui s'appliquera sur vos revenus à partir de septembre 2019", ajoute le journaliste.

Les jeunes retraités se frottent les mains, pas les jeunes actifs

Certains contribuables ont ainsi tiré profit du passage au prélèvement à la source. "Tous ceux qui ont vu leurs revenus baisser cette année vont en bénéficier. Par exemple, ceux qui partent à la retraite : l'impôt s'applique à leur pension de 2019 et non plus sur leur salaire de l'année dernière. À l'inverse, ceux qui voient leurs revenus augmenter, par exemple les jeunes qui commencent à travailler : ils n'ont plus un an de répit comme autrefois, mais devront payer des impôts dès maintenant", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
(ETIENNE LAURENT / AFP)