Logement : coup de rabot sur les APL

À l'occasion de la rentrée de l'exécutif hier, mercredi 22 août, le gouvernement a insisté sur le fait que la réforme de l'APL, qui entrera en vigueur au printemps 2020, ne fera pas de perdants, tout en permettant à l'État d'économiser 1 milliard d'euros.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Linda Azaoun vient à peine d'emménager, mais elle sait déjà combien d'APL elle va toucher. En licence de gestion, elle s'installe dans un studio de 20 m2, à 435 € par mois. "J'espère bien avoir une aide de 200 € à peu près", confie-t-elle. Mais le mode de calcul devrait changer en avril 2019 : jusqu'à présent, le montant des APL dépendait des revenus perçus deux ans plus tôt. À l'avenir, ce sont les revenus de l'année en cours qui compteront.

1 milliard d'économies attendu

Les 2,3 millions de bénéficiaires des APL seront concernés par ce nouveau système, plus juste selon le gouvernement, qui attend 1 milliard d'euros d'économies avec ce nouveau mode de calcul. Une nouvelle coupe dans les aides au logement, selon l'économiste de l'OFCE Pierre Madec, qui espère que ce milliard d'euros d'économies sera redistribué "aux autres allocataires d'aides personnelles". Les détails du dispositif final seront présentés cet automne dans le projet de loi de finances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les aides aux logements sont distribuées par la Caisse d\'Allocations Familiales. Ici à Calais, le 15 avril 2015.
Les aides aux logements sont distribuées par la Caisse d'Allocations Familiales. Ici à Calais, le 15 avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)